• Jessica - VersionB

Time After Time

Mis à jour : 27 juil. 2020

S’il y a bien un truc qu’on a tous appris à redouter avec le temps, c’est justement ça : LE TEMPS.

On trouve tous qu’il n’y a pas assez d’heures dans une journée, les années filent, et étrangement on ne rajeunit pas, hein!


Bon, comme je vous ai dit : on va apprendre à se connaître. Vous allez voir que je suis le genre de personne qui aime faire ressortir le positif de chaque situation. Banale ou non. Donc bien que ‘le concept’ du temps ne semble pas toujours de notre bord, s’il y a une chose qu’il apporte c’est la nostalgie.

On l’apprécie ou on essaie de ne pas trop y penser? La ligne est mince entre vivre dans le passé et être nostalgique. Est-ce que c’est défini par une connotation positive? Sinon est-ce qu'on tombe dans la mélancolie?

J’aime ça moi la nostalgie

J’aime me rappeler d’histoires drôles avec une amie que je n’ai pas vue depuis des années, mais qu’on reprend ça exactement où on s’était laissée aussitôt qu’on se retrouve.

Retourner dans la ville où j’ai grandi pour revoir la maison de mon enfance.

Refaire des trajets de métro que je faisais autrefois avec ma grand-mère.

Crédit photo : Jon-Tyson / Unsplash

Okay donc, on reste dans l’idée d’apprendre à se connaître : j’ai une mémoire exceptionnelle depuis toujours. Je suis super visuelle, et aussi, j’ai un diagnostic d’hypersensibilité en plus d’être très empathique. Enfin! Le chat sort du sac. Je vis mes émotions à 200 km/h, très fortement, sans retenue. Et j’en passe. Les gens trouvent parfois que c’est trop d’étiquettes pour rien, mais pour moi c’était un soulagement de pouvoir finalement mettre des mots sur ce que j’avais. Enfant, j’étais très facilement bouleversée par toutes sortes d’événements et on me qualifiait souvent de ‘dramatique’ -mais au final, c’est épuisant tout ça. On s’en rejase.

Alors, quand je vis des moments de nostalgie, j’aime beaucoup m’arrêter pour tenter de revivre l’émotion ‘exacte’ que je vivais à ce moment précis. J’arrête le temps un peu. Souvent je pleure. Des pleurs de joie et de tristesse, bien évidemment. C’est comme ça que j’aime apprécier le temps, savourer chaque instant pour avoir quelque chose à me rappeler. Observer chaque petit détail (#mindfulness/ pleine conscience) pour revivre pleinement mes meilleurs moments. Mais, c’est inévitable: la nostalgie ça te fait vivre des émotions moins cool aussi, et il faut être prêt à les assumer.

L’important c’est de ne rien forcer. Ça te fait trop mal? Va pas là. Pas tout de suite en tout cas. C’est correct. Sois indulgent/indulgente envers toi-même. Reste dans le moment présent; la pression reliée au temps s’estompe un peu de cette façon-là.

Je sais. C’est pas facile de vivre dans le 'ici/maintenant', et ironiquement, c’est surtout quand on essaie le plus de rester présent qu’on finit par s’apitoyer sur son sort. Est-ce qu’on a l’impression que si on ne se visualise pas dans le futur, on reste coincé? On n’avance pas?


Là non plus, ce n’est pas facile de toujours regarder en avant quand le passé nous a fait mal. Faut ben regarder dans le rétroviseur de ton existence des fois. Les fameuses ‘’crottes sur le cœur ‘’ qu’on fuit comme le panier de linge propre sur le sofa depuis 3 jours (on va pas se mentir). Celles que tu as essayé d’affronter, mais que ça a ‘’foiré’’, encore. C’est correct.

Arrête de te culpabiliser de ne pas être prêt/prête à confronter tout de suite ton passé. Tes démons. Tes échecs, et tout le poids que tu as accumulé sur tes épaules depuis toutes ces années. Le vois-tu comment on est tout le temps dans le temps? Mais si on arrêtait de se limiter par le temps?! Si on se disait que ce n’est pas d’avoir ta maison, tes enfants, ta carrière de rêve à un âge précis qui est important… L’important c’est que tu crois assez en toi pour y arriver, un moment donné.

Arrêter le temps. Vivre dans le moment présent. Apprécier les choses qu’on prend tellement pour acquises. L’odeur de la lessive propre quand tu fais ton lit. Le rire de la personne que tu aimes le plus au monde. Te trouver vraiment chixe dans un nouvel outfit que tu n’avais jamais été assez game d’essayer avant.

T’as la tête embrouillée dernièrement?

· Fixe-toi des petits objectifs à court terme;

· Saisis les opportunités immédiatement quand elles se présentent.

Se projeter trop loin dans le futur ça crée de l’anxiété, aussi.

Encore là, le vois-tu entrain de te voler ton spotlight le maudit temps? Mais encore là, ça prend du temps avant de surmonter, de guérir de nos fameuses ‘’crottes sur le cœur’’.

Va à ton rythme. Vis la ta nostalgie.

Pis si ça marche pas aujourd’hui, il y aura toujours demain à conquérir.


150 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout